Que couvre l’assurance habitation du locataire ?

La souscription à une assurance habitation locataire est l’une des nombreuses obligations qui s’impose à un preneur de bail. En effet, en plus de devoir payer le loyer, le locataire d’un logement est tenu par d’autres engagements. Il lui est d’ailleurs difficile voire impossible de remplir une telle obligation. Mais, un flou plane toujours en ce qui concerne les risques couverts pour une telle assurance. Dans cet article, nous vous invitons à faire la découverte des éléments pris en compte par cette assurance.

C’est quoi une assurance habitation locataire ?

L’assurance habitation locataire est une protection des dommages d’un locataire de logement à un tiers. En effet, il s’agit d’un contrat d’assurance souscrit par un locataire ou un futur locataire de logement. L’idée est d’assurer une certaine protection des risques qui pourraient résulter de son contrat de bail. Il est bien possible que durant le bail, certains dégâts puisse se produire et pourraient se propager au voisinage. C’est en cela que la loi impose au preneur de bail une assurance habitation locataire. Désormais, il est impossible pour un locataire ou un futur locataire de prendre en bail sans ce document. C’est une norme érigée à peine de sanctions. Mais la question que beaucoup de personnes se posent est de savoir les garanties contenues dans un tel contrat d’assurance.

Quelles sont les garanties d’un contrat d’assurance habitation locataire ?

Il n’est pas évident de connaître ce que comprend exactement un contrat d’assurance habitation locataire. Cela s’explique par le fait que seul le locataire a le choix des risques qu’il souhaite couvrir. Cependant, il existe un certain nombre de risques qui doivent être pris en compte dans la souscription de ce contrat.

La garantie des risques d’incendies

Voilà l’un des risques les plus importants dans la souscription à ce contrat. En effet, les incendies sont des évènements aléatoires et il est impossible de connaître la date de leur survenance. Dans le même temps, il est pratiquement impossible de connaître l’étendue des conséquences. C’est en cela que l’assurance habitation locataire est importante. En fait, il est question de prévoir les conséquences ou les dégâts pouvant découler d’un incendie. Il se peut que par la suite d’une fuite de gaz, incendie de déclenche dans votre chambre. Cela peut aussi être la cause d’un court-circuit par exemple. Il y a un grand risque que les habitations ou vos voisinages soient également touchés par le feu. Du coup, l’assurance habitation locataire permet donc la réparation de ces dégâts par l’assureur. Mais, ce n’est pas le seul contenu de ce type de contrat.

La garantie des risques d’inondation

L’inondation ne résulte pas toujours d’un phénomène hasard, même si la cause n’est pas toujours humaine. En fait, une inondation peut se déclencher dans n’importe quelle zone de votre maison. Cela peut être en cuisine, dans votre salle de bain ou bien d’autres endroits. Tout comme dans le cas de l’incendie, votre voisinage sera probablement touché. L’assurance habitation locataire vous permet de faire face à cette réparation. En réalité, il est évident que vous devez réparer les dégâts causés par une telle situation. Il n’est pas évident que vous puissiez le faire à partir d’une certaine somme. Avec cette forme d’assurance, il reviendra à votre assureur de procéder à cette réparation.

La garantie contre le vol

Le vol pourrait aussi constituer un élément de garantie d’un contrat d’assurance habitation locataire. Le vol est aussi un risque aléatoire dont la protection peut être assurée par un contrat d’assurance. Cependant, il est important de rappeler que cet élément n’est pas aussi important que les deux précédents. La raison en est que cela relève plutôt de l’intérêt du locataire d’assurer une certaine protection à ses biens. Cela aurait été obligatoire, si le bailleur avait un bien non-déplaçable dans le logement. Ainsi, la souscription à une assurance habitation locataire pour le vol sera valablement justifiée. Alors, lorsque cette garantie est contenue dans le contrat, le locataire obtiendra la réparation en cas de vente.

La garantie judiciaire

La survenance d’un sinistre peut entraîner de nombreuses situations. Cela peut par exemple entraîner un malentendu entre le locataire et son voisinage. Lorsque cela n’est pas résolu à l’amiable, le recours à la justice est le chemin le plus évident. Alors, l’assurance habitation locataire peut également concerner cet aspect. La procédure judiciaire est une question d’argent, notamment lorsque le recours à un conseil est nécessaire. Avec cette assurance, le locataire peut faire face aux frais de justice. Ce sera à l’assureur de s’acquitter de ces frais conformément aux clauses du contrat.

4.5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.